Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP)

FEUILLE DE ROUTE 2012-2013-2014

processus du MAEP a été mis en attente à cause des élections et de la formation du nouveau gouvernement.

recrutement des experts en cours pour appuyer le secrétariat national du MAEP : il s’agit d’un expert en gouvernance et d’un expert en communication. Ils ont été recrutés il y a une semaine.

Mission de soutien va séjourner pendant cette période. Elle est composée d’une équipe de la CEA, de l’Eminente personnalité, Mme Ondziel, l’adjoint du secrétariat continental du MAEP, deux experts des pays pionniers (Bénin et Burkina Faso) et la représentante résidente du bureau régionale du PNUD basé en Afrique du Sud. Organisation d’un atelier pour sensibiliser les parlementaires, un forum d’engagement de deux jours du 1er au 2 novembre suivi d’une réunion des bailleurs de fonds pour le financement du MAEP prévu le 3 novembre 2011 au point focal national du MAEP.

Recrutement des instituts des recherches techniques pour mener les enquêtes et élaborer les rapports sur les 4 gouvernances à savoir la gouvernance démocratique et politique, la gouvernance économique, la gouvernance d’entreprise et enfin le développement socio-économique.
Appel d’offre lancé le lundi 19 décembre 2011 dans La Nation jusqu’au 3 janvier 2012 (2 semaines).

Il est primordiale de finaliser l’enquête (1) collecte des documents et diverses données sur la gouvernance dans l’administration Djiboutienne ; (2) analyse et adaptation et traduction du questionnaire en langue nationales ; (3) Enquêtes, sondage d’opinion à travers des rencontres de groupes (femmes, jeunes, sage, CDC etc..) ; (3) Elaboration d’un 1er Plan d’Action National (PAN) ; (4) Et validation des rapports thématiques par la commission nationale et les experts.

Elaboration du 1er draft du Rapport d’autoévaluation (à partir des résultats de l’enquête, la Commission en s’appuyant sur son secrétariat national et sur ses experts va commencer à rédiger le rapport d’autoévaluation du Pays). Ensuite le Plan d’Action National (PAN) va être finalisé et constituera une réponse au rapport d’autoévaluation.

Organisation d’un Forum Elargi de validation du rapport d’autoévaluation (prendront part à ce forum : le gouvernement, la société civile, les élus locaux, les jeunes universitaires, les femmes, secteur privé, etc. bref tous les acteurs du pays).

la Commission National devra soumettre le rapport d’autoévaluation validé par le gouvernement.
Le gouvernement aura environ un mois pour s’imprégner du rapport d’autoévaluation et du Plan d’Action National et le valider.

envoi du rapport d’autoévaluation et du PAN au Secrétariat continental du MAEP basé en Afrique du Sud.

le Secrétariat continental va envoyer une mission qui va évaluer le rapport (elle est chargé de faire une compilation des documents, de mener une contre-enquête à savoir si l’enquête précédente a été bien faite, si le rapport d’autoévaluation traduit le sentiment de la population en générale bref si le processus a été respecté). Cette mission va ensuite rédiger le Rapport d’Evaluation Pays (REP).

Aout 2012 : Tenir compte de la période estivale et du ramadan.

Marge

Il nous envoie le Rapport d’Evaluation Pays.

le rapport d’évaluation de Djibouti sera soumis au Président. Ce rapport sera présenté par le PANEL. Notre pays devra se préparer à prendre la parole devant le Forum des Chefs d’Etat et de gouvernement.

 

 

 

 

Newsletter

NEPAD Impact, Numéro 2752, Julliet 2011
here
NEPAD Impact, Numéro 274, Mai/Juin 2011
here
NEPAD Impact, Numéro 272, Février 2011
here
NEPAD Impact, Numéro 271, Decembre 2010
here
NEPAD Impact, Numéro 270, Novembre 2010
here
Plus
MAEP, c'est aussi sur: